Quelques articles et vidéos

Clown Histoire d’exister

Article parut dans l’hebdomadaire L’Evénement syndical 

 

31 mai 2017

Des Clowns vaudois font marrer des ex-guérrilleros

Article du journal 20 minutes.

 

8 août 2017

De la guerre à la paix: la société civile comme moteur

Amnesty le magazine des Droits Humains.

 

Décembre 2017

C’est pas drôle !

Passions Cultures .

 

Janvier 2010

Rire et rêver pour la paix 2017

En 2017 Clown Up a fait une tournée en Colombie qui s’est inscrite dans le processus de paix historique qu’a conclu de gouvernement colombien avec la plus ancienne guérilla d’Amérique Latine, les FARC. Nous avons passé 2 jours dans une zone de transition des ex-guerilleros ou nous avons joué notre spectacle pour eux et depuis là nous avons visité la Ville de Mocoa, 10 jours après qu’elle ait été victime d’un glissement de terrain qui a coûté la vie à 300 personnes. Amener un peu de tendresse en clown .

Dans la nuit du 31 mars au 1er avril 2017, des fortes précipitations ont abouti à la montée des eaux simultanée des ríos Mocoa, Mulato et Sancoyaco qui entourent la ville de Mocoa, s’ensuit une immense coulée de boue et de divers matériaux charriés qui frappe Mocoa, emportant sur son passage plusieurs habitations, des véhicules, des arbres, et au moins deux ponts. Cette Catastrophe a ému la Colombie car un grand nombres de victimes se sont retrouvé sans rien. C’est ainsi que nous retrouvons à Puerto Asis nous décidons d’aller faire un tour avec nos nez rouges.

Rire et rêver pour la Paix,  le documentaire

De la grande et folle ville Cali à la zone du café et jusqu’en Amazonie chez les FARC avant que ceux-ci ne déposent leurs armes et Mocoa, ville colombienne qui fût détruite à moitié par un glissement de terrain, telle fût notre tournée clownUp en avril 2017. Dans nos valises un spectacle de clown – de Beckett à Jean de la Fontaine, Raymond Devos jusqu’au aux mythe des rêveurs du temps de Moctezuma sans oublier le clown circadien et un hommage au mime classique. Dans nos bagages aussi des ateliers de résilience que nous avons donné à Cali et Pereira. Nous, c’est Luis et Susanne Silva, fondateurs de clownUp, Fabienne, Nicole et Anne. Un voyage de partage des cultures, de découverte du pays, de sa population et de son histoire. Une collaboration avec des artistes sur place. Un engagement humanitaire. Le nez rouge comme porte d’entrée dans une zone de transition des FARCS. Il en est né un film, grâce à Ricardo Marquez Tafur et Fabian Villamil, silent art. Un film qui montre ce que peut arriver aux clowns en voyage et ce qu’ils peuvent partager. Un film que nous avons envie de partager avec vous.

«El clown es un virtuoso de la presencia y de la emoción, en la frontera entre lo trágico y lo cómico. El clown encarna la risa que crea lo imposible, suprime y desacraliza las fronteras. El clown es la condición humana sublimada en un acto creador que viene a sacudir el orden establecido, abriendo las puertas que están selladas con doble cerradura.»